Le vaginisme

Aphrodite, musée archéologique national d'Athènes, Grèce - Crédit photo : Ricardo André Frantz.

Le vaginisme est la contraction involontaire des muscles releveurs de l’anus qui se prolongent de chaque côté du vagin, interdisant ainsi toute pénétration vaginale. Il s’accompagne souvent de contraction anale, des fessiers et des abdominaux.

On estime que 2% des femmes en France souffrent de vaginisme.

Les causes du vaginisme sont d’ordre psychologique. Il peut se produire lors du coït (pénétration), d’exercices explorateurs (doigt, tampon), ou lors d’un examen gynécologique (speculum).

Si la pénétration est rendue impossible par le vaginisme, les femmes qui en souffrent peuvent cependant ressentir une excitation sexuelle et être capable d’orgasme (par masturbation ou cunnilingus par exemple).

Dans la plupart des cas, le traitement du vaginisme nécessite une prise en charge psycho-sexologique pour résoudre le problème.